Journée d’étude Reticulum (2) Architecture(s) de l’information

Reticulum (2) Architecture(s) de l’information, Jeudi 20 février 2020 à Bordeaux,

Seconde édition d’un cycle de rencontres interdisciplinaires entre information, communication et design.

La journée d’étude aura lieu le jeudi 20 février 2020 à la MSHA (Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine) de l’Université Bordeaux Montaigne, salle Jean Borde, de 09h30 à 17h30.

Conférences de Anne Beyaert-Geslin (UBM, Mica) et de Karl Pineau (UTC, Costech) suivies d’interventions de praticiennes et praticiens du design : Yelen Atchou (Inflexsys), Noémie Antoine (Gonogo), Alice Totaro & Sami Lini (Akiani).

Organisation : Florian Harmand & Arthur Perret.

Synopsis

Après une première édition consacrée à l’opérabilité du concept de dispositif, les rencontres Reticulum souhaitent aborder une autre notion à l’intersection des SIC et du design : l’architecture de l’information. Si cette locution agrège deux termes complexes, on en comprend rapidement l’enjeu : il s’agit de maîtriser (ἀρχός / arkhós : celui qui gouverne) la production (τίκτω / tíktô : produire) des informations. À l’instar du « premier art » dont elle emprunte le nom, l’architecture de l’information est liée aux structures qui organisent les existences humaines : elle opère dans l’espace et le temps, conditionnant des flux virtuels, sève de la « société de l’information » (Bell 1979, Mattelart 2000).

L’expression « architecture de l’information » a été proposée par Richard Wurman en 1976. Comme pour la documentation au début du 20e siècle, elle s’est construite comme une réponse à la croissance informationnelle de son temps. Visant avant tout l’opérabilité—to make something work—, elle s’est essentiellement développée comme un champ de pratiques professionnelles, tout en cultivant une certaine réflexion théorique. Au tournant des années 2000, son positionnement est devenu fort complexe sous la pression d’une pensée plus forte du design. En effet, elle partage avec le design d’information les « relations ‫à l’espace, ‪aux signes et au sens » (Beyaert-Geslin, 2018) ; de plus, la logique d’organisation des contenus qu’elle met en œuvre se confond avec celle d’autres champs, comme l’éditorialisation (Lipsyc & Ihadjadene, 2013 ; Zacklad, 2019).

La présence de la métaphore architecturale en design et dans les différentes sciences de l’information interroge sur le périmètre et la pertinence de l’architecture de l’information. C’est dans cette perspective que nous proposons une deuxième journée Reticulum intitulée Architecture(s) de l’information, afin de la questionner à la fois en tant qu’objet et en tant que champ. Elle réunira chercheurs, étudiants et professionnels pour explorer les subtilités, potentiels et limites d’un domaine au carrefour de champs scientifiques et de pratiques de conception.

Beyaert-Geslin, A. (2018). ‪Architecture de l’information versus design de l’information‪. Etudes de communication, n° 50(1), 161‑174. DOI: 10.4000/edc.7651

Lipsyc, C., & Ihadjadene, M. (2013). Architecture de l’information et éditorialisation. Études de communication. langages, information, médiations, (41), 103‑118. DOI: 10.4000/edc.5406

Zacklad, M. (2019). Le design de l’information : textualisation, documentarisation, auctorialisation. Communication langages, N° 199(1), 37‑64. DOI: 10.3917/comla1.199.0037

Submit your comment

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 France.
Designed by WPSHOWER
Powered by WordPress
ISSN : 2647-8447